Actualités >

Informations aux associations sportives

Le 11/01/2008

Pour vivre, votre association sportive s'appuie sur la rentrée d'argent engendrée par le paiement des licences, sur ses sponsors, ses partenaires ainsi que sur les subventions qui lui sont accordées. Une autre possibilité, moins connue, existe, le mécénat. Il nous semblait de notre devoir de vous la présenter (si vous ne la connaissez pas déjà).

Le parrainage (ou sponsoring) correspond à une prestation commerciale : le sponsor apporte un financement en échange d'une « prestation rendue » de communication ou de publicité. L'association représente pour l'entreprise « sponsor » un média original. Le parrain attend donc en contrepartie des retombées proportionnelles à son investissement. Le sponsor finance donc un projet et, en échange son nom, sa marque, son logo seront diffusés (sur les maillots par exemple).

Toutes les associations sportives (ou presque) ont recours au sponsoring.

Lorsqu'il s'agit d'événements ponctuels tels que des tournois par exemple, les associations ont très souvent recours au partenariat. C'est ainsi qu'en l'échange de visibilité sur l'événement (affiches, banderoles, flyers, panneaux publicitaires, etc.), les partenaires vont répondre à un besoin (récompenses, communication, ravitaillements, équipements, etc..). Chacune des 2 parties y trouve donc son compte. En effet, le contrat conclu permet au partenaire d'atteindre ses objectifs (image, notoriété, développement de la clientèle, etc..). En contrepartie, il apporte une plus-value à l'événement.

Ces 2 pratiques, largement utilisées par les associations sportives, permettent de financer des projets, des équipements, etc.

Cependant, une autre pratique, moins connue et moins utilisée, mérite d'être portée à votre connaissance. Il s'agit du mécénat.

Le mécénat est une aide (sous forme d'argent, de biens ou de services) sans contrepartie à une structure d'intérêt général ou reconnu d'utilité publique (les associations sportives en font parties). Une contrepartie peut exister mais elle doit être non quantifiable et disproportionnée par rapport à la dépense engagée par le mécène.

Vous devez alors vous demander quel est l'intérêt pour une entreprise de devenir mécène d'une association sportive ?

Il y en a 3 principaux :

• Participer à une démarche citoyenne. Les principaux mécènes sont des fondations qui participent indirectement à une action d'intérêt public d'ordre culturel, social, sportif (etc.) par des contributions matérielles ou financières.

• Améliorer l'image externe de l'entreprise et associer les salariés à ses valeurs. Faire connaître et vanter les qualités d'un produit ne peut aujourd'hui constituer les seuls objectifs de la communication. Donner constamment une image distincte et positive de l'entreprise, la développer, est devenu aussi l'un des enjeux de la communication. A cet effet, le mécénat permet de se faire reconnaître comme partenaire actif et solidaire, comme institution sympathique et séduisante. L'entreprise soigne ses relations avec les autorités institutionnelles et politiques locales, la presse et les relais d'opinion dans un climat différent de celui des rencontres habituelles.

• Et surtout, Le mécénat ouvre droit à une réduction d'impôts sur les bénéfices égale à 60 % du montant octroyé, ce qui n'est pas négligeable.

Vous pouvez vous appuyer sur ces différents points pour convaincre une entreprise de devenir mécène de votre association sportive, en insistant sur la déduction fiscale qu'elle obtiendra.

C'est donc principalement la notion de contrepartie qui différencie le mécénat des 2 concepts précédents et débouche sur des différences d'ordre fiscal. Mais les effets de ces pratiques vont aussi être différents. En effet, le sponsoring vise à promouvoir un produit ou une marque, alors que le mécénat va permettre de donner une bonne image institutionnelle de l'entreprise, ce qui peut lui être profitable pour s'implanter sur un nouveau marché par exemple. Tout dépend donc des objectifs de l'entreprise.

Il nous semblait important de vous faire part de l'existence de cette pratique en plein essor. Elle peut vous permettre d'obtenir de nouveaux apports et donc d'améliorer la vie de votre association.






Formations

Sport Sans Violence

BasiCompta

Mon club près de chez moi








PAVA

outil de calcul du cout de l'emploi

cliquez ici pour y accéder

Actualités associatives

Le poids du sport en Indre-et-Loire

• 1707 clubs
• 147 974 licenciés
• 1 habitant sur 4 pratique une activité sportive au sein d'une association
(chiffres 2014)

Recherche